SPR19_TRAVEL_01_Background_CMYK

Facteurs pour évaluer les diamants

Certains diamants ont des qualités qui les rendent plus rares (et plus précieux) que d’autres. Contrairement aux autres pierres précieuses, les diamants font l’objet d’une terminologie normalisée reconnue à l’internationale. Ce système permet d’évaluer, de décrire et de comparer la valeur, la rareté et la qualité d’un diamant précis.

Les quatre propriétés des diamants

La classification des diamants à partir des quatre propriétés a été élaborée dans les années 1940 et 1950 par le Gemological Institute of America (GIA) afin de comparer et d’évaluer objectivement les diamants. Ces quatre propriétés sont le carat, la taille, la couleur et la pureté. Aucune des propriétés n’est plus importante qu’une autre, quoiqu’il existe un lien direct entre la rareté et la valeur : plus une propriété est rare, plus le diamant aura de valeur.

1 carat (poids)

Le carat est une mesure de poids, qui est souvent employée à tort pour décrire la taille d’un diamant. À l’origine, le terme renvoyait aux graines de caroube, qu’on utilisait historiquement pour calibrer les balances servant à peser les pierres précieuses. Un carat équivaut à 200 milligrammes et se divise en 100 points. Un diamant de 0,50 carat peut également être défini comme un diamant de 50 points ou d’un demi-carat. Pour exprimer le poids d’un bijou contenant plusieurs diamants, on exprime le poids combiné de tous les diamants du bijou. L’abréviation « ct » renvoie à un diamant solitaire, tandis que « ct TW » renvoie au poids total en carats, correspondant au poids combiné de tous les diamants du bijou. Il ne faut pas confondre ce carat et l’autre sens de carat ou caratage, qui est une mesure du poids de l’or.

1Carat

2 Couleur

Les diamants se trouvent en de nombreuses couleurs dans la nature. Les plus populaires sont les diamants blancs parce qu’ils reflètent mieux la lumière. En général, plus un diamant est incolore, plus il a de la valeur.

L’échelle de classement des couleurs de diamant du Gemmological Institute of America (GIA) est la norme de l’industrie pour classer les diamants, de l’incolore au jaune clair.

L’échelle définit plus de 20 classes subtiles de couleurs énumérées en ordre alphabétique de D à Z, tout en les comparant à un ensemble de pierres servant de barème dans des conditions contrôlées d’éclairage et d’observation. Les diamants dont la couleur n’est pas comprise dans l’échelle sont considérés comme des « diamants de couleur fantaisie ».

Diamonds with colours that are outside the scale are known as "fancy colour diamonds."

Pandora utilise des diamants quasi incolores classés comme G ou H sur l’échelle de classement des couleurs du GIA. Leur couleur est si subtile qu’ils semblent incolores à l’œil nu.

3 Pureté

Les diamants se forment sous une chaleur et une pression extrêmes, et chaque pierre est unique. C’est pourquoi ils contiennent souvent des caractéristiques uniques appelées inclusions, c’est-à-dire des minéraux ou des fractures créées pendant leur formation, et des caractéristiques externes, c’est-à-dire des éraflures ou des défauts de surface, qui aident à distinguer les diamants naturels de leurs jumeaux synthétiques.

La pureté renvoie à ces caractéristiques d’inclusion, qui sont déterminées par l’examen des diamants sous une loupe qui grossit dix fois. Le nombre, le type, la couleur, la taille et la position des inclusions influent sur la valeur du diamant. Les diamants de couleur fantaisie sont achetés presque uniquement pour l’intensité de leur couleur, et leur pureté est souvent mise de côté.

Truly flawless diamonds are so rare that most jewellers have never seen one

Clarté du diamant

shutterstock_377608327_N21

Les bijoux de Pandora utilisent des diamants de catégorie H/VS (très petites inclusions), ce qui signifie qu’ils ont des petites inclusions qui peuvent être difficilement ou relativement facilement repérées par un évaluateur chevronné à l’aide d’une loupe 10X.

4 Coupe

Un diamant brut ne ressemble en rien à la pierre précieuse qu’on admire sur les bijoux. La coupe est le seul facteur parmi les quatre C qui dépend de l’intervention humaine. Une coupe bien faite révèle la beauté cachée du diamant brut et détermine la façon dont les facettes capteront les jeux de lumière. Seul un diamantaire de talent peut vraiment faire ressortir son éclat.

La taille a trait au contour de la forme du diamant, mais peut également renvoyer aux facettes, aux proportions, à la symétrie et au fini du diamant. Bien taillé, un diamant sera équilibré par rapport à sa brillance, soit le reflet de la lumière blanche du diamant dans l’œil de l’observateur; sa dispersion, soit l’éclat et les éclairs de couleur réfractés par le diamant; et le scintillement, soit le chatoiement d’un diamant traversé par la lumière.

Pandora diamonds are shaped with the round brilliant cut, which is a cut that was invented specifically for diamonds.

LAISSEZ-VOUS INSPIRER, MAGASINEZ MAINTENANT